Blog

09juil

Plus important que le QI… le QE


Je me sens bien

Nous nous sentons souvent impuissants face aux excès de colère de nos enfants si bien que nous répondons par des « ça suffit! » ou des « c’est assez! ». Nous nous sentons mal à l’aise lorsque ceux-ci se sentent rejeté ou méprisés par leurs camarades de sorte que nous leur servons des « laisse-les faire » « c’est eux qui sont méchants ». Que dire des peurs qu’ils manifestent; nous dissertons sur l’imaginaire des monstres pour les convaincre que ceux-ci n’existent pas.

Bref, nous apprenons à nos enfants à gérer leurs émotions avec les outils que nos parents nous ont transmis. Malheureusement, pour la plupart d’entre nous, ce coffre à outils est plutôt rudimentaire : un marteau pour se taper sur la tête, du scellant pour boucher les fuites de larmes, un étau pour se serrer le cœur en miettes et du composé à joints pour remettre le tout en état afin que rien n’y paraisse…

Depuis le début du siècle, les chercheurs et les psychologues ont mis l’emphase sur la mesure de l’intelligence cognitive (QI) et développaient des moyens de l’améliorer. Ce n’est qu’au début des années 1990 que certains chercheurs se sont attardés à la notion d’intelligence émotionnelle. Il n’est donc pas surprenant que peu d’entre nous se soient arrêté sur le sujet.

Si vous lisez ceci, vous n’aurez maintenant plus aucune excuse!

Selon Bar-On, l’intelligence émotionnelle se développe avec le temps, et il est possible de l’améliorer par la formation et la thérapie. Il pose l’hypothèse que les personnes qui ont un QE supérieur à la moyenne réussissent en général mieux à faire face aux exigences et aux pressions de l’environnement. Il ajoute qu’une déficience dans l’intelligence émotionnelle peut empêcher le succès et traduire l’existence de problèmes psychologiques. Par exemple, selon lui, des problèmes d’adaptation au milieu sont particulièrement répandus parmi les personnes qui présentent des déficiences sur les sous-échelles d’épreuve de la réalité, de résolution de problèmes, de tolérance au stress et de contrôle des impulsions.

Chez Savez-vous planter des choux , notre approche de coaching parental repose sur le développement des habiletés et des connaissances pour favoriser, tant chez le parent que chez l’enfant, le développement de l’intelligence émotionnelle.

Bref, nous vous offrons non seulement des outils utiles et pratiques, mais aussi un encadrement pour vous permettre de les utiliser sainement et efficacement.

ceci pourrait vous aider

 

 

Libellés, ,

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Semez et récoltez encore plus en vous abonnant à notre infolettre!

  • contenu exclusif
  • rabais réservés aux membres
  • le tout directement dans votre boîte de réception !